Pratiques ignorées dans le processus d’évaluation des compétences des élèves en mathématiques

Cas des enseignants (RSC) de mathématiques au secondaire collégial

  • SAÏD ABOUHANIFA CRMEF Settat

Abstract

Cette étude traite l’analyse des conceptions des enseignants de mathématiques au secondaire collégial recrutés sous contrat (RSC). Après deux années de pratiques effectives, de pleine responsabilité de la classe, nous avons tenté d’élucider comment, ces enseignants conçoivent et mettent en oeuvre l’évaluation d’une compétence disciplinaire de leurs élèves. L’expérience s’est déroulée autour d’une formation en présentielle, à travers laquelle, nous avons interrogé 64 enseignants (RSC) à la question de l’identification des démarches considérée pour évaluer la compétence des élèves, relative à la géométrie. Nous avons opté par trois modes de recueil de données; répondre à une question ouverte sur les procédés d’évaluer la compétence des élèves et traiter un seul sujet au choix parmi deux sujets d’évaluation, donnés dans le cadre de l’évaluation du module de formation. Les analyses combinées, laissent à paraître des pratiques ignorées dans le processus d’évaluation des compétences des élèves. En effet, on distingue une nette tendance dans les pratiques de ses enseignants vers une évaluation des savoirs et des savoirs faire, à travers la restitution et l’application des savoirs, loin d’être d’une réelle prémisse d’évaluer la compétence.

References

[1] Abouhanifa, S., (2012). Construction des séquences d'apprentissage des mathématiques au collège. Arrimages entre apprentissage des ressources et intégration. Petit x. N. 89 p. 63-78.
[2] Abouhanifa, S., (2016). Analyse des pratiques enseignantes, Cas des professeurs Stagiaires en situation d’enseignements. La Revue de Vulgarisation du Rocare (Revur), N1. p.
[3] Allal L. (1988). Compétences, capacités, indicateurs : quel statut scientifique ? In Evaluation scolaire et pratique. Bruxelles: De Boeck.
[4] Ayotte- Beaudet Jean-Philippe & Jonnaert, P. (2010). « Recensions des textes francophones traitant de la notion de compétences ». Les cahiers de la Chaire UNESCO de développement curriculaire, n° 3.
[5] Barbier, J.M. (1985). L'évaluation en formation. Paris, PUF, 296 p.
[6] Bouvier, A. (1998). Evaluation ou pilotage des organisations de formation ? In G. Pelletier, L’évaluation institutionnelle de l’éducation : défi, ouverture et impasse (pp. 137-150). Montréal : AFIDES.
[7] De ketele. J.M (1989), dans l’évaluation de la productivité des institutions d’éducation. Cahiers de la fondation universitaire.
[8] De Ketele, J.-M. (1996). L’évaluation des acquis scolaires : quoi ? Pourquoi ? Pour quoi ? Revue Tunisienne des Sciences de l’Éducation, 23, 17-36.
[9] De Ketele, J.-M. (2007). Mais qu’évaluent donc les enquêtes internationales ? Revue Internationale d’éducation de Sèvres, n° 48, 127-136.
[10] De Ketele, J.-M. (2009). L’évaluation de l’école par les standards internationaux, in Revue Internationale d’Éducation, n° 52, 69-76.
[11] De Ketele, J.-M. & Gerard, F.-M. (2005). La validation des épreuves d’évaluation selon l’approche par les compétences, Mesure et Évaluation en Éducation, Vol. 28 (3), 1-26.
[12] Delorme, R. (1998), From first order to second order complexity in economic theorizing, Paris: CEPREMAP, Mimeo.
[13] Delorme, R. (1999), De l'emprise à l'en-prise. Agir en situation complexe, In : GRASCE (Groupe de recherche en analyse de système et calcul économique) (Ed.). Entre systémique et complexité, chemin faisant..., Mélanges en hommage à Jean-Louis le Moigne, pp. 31-32, Paris : Presses universitaires de France.
[14] Delorme, R. (2000). Théorie de la complexité et institutions en économie, Colloque « Organisations et institutions en économie », Amiens, 25-26 Mai 2000.
[15] Endrizzi Laure & Rey Olivier (2008). « L’évaluation au coeur des apprentissages ». Dossier d’actualité de la VST, n° 39, novembre. Lyon : Institut national de recherche pédagogique (INRP). http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA/detailsDossier.php?parent=accueil&dossier=39
[16] Gérard, F.-M. (2005), L’évaluation des compétences par des situations complexes, Actes du Colloque de l’Admee-Europe, IUFM Champagne- Ardenne, Reims, 24-26 octobre 2005.
[17] Kahn, S. (2012). Intentions des politiques et réalités du terrain en Belgique. In J.-L. L’évaluation institutionnelle de l’éducation : défi, ouverture et impasse (pp. 137-150). Montréal : AFIDES.
[18] Perrenoud, P., (2011). Quand l’école prétend préparer à la vie : Développer des compétences ou enseigner d’autres savoirs ? Issy-les-Moulineaux : ESF.
[19] Poirier Proulx, L. (1999). La résolution de problèmes en enseignement. Cadre référentiel et outils de formation. Paris-Bruxelles : De Boeck Université.
[20] Raynal, F., Rieunier, A. (1997). Pédagogie : dictionnaire des concepts clés. Paris : ESF. Pp 95-96.
[21] Rey Bernard, Carette Vincent, Defrance Anne & Kahn Sabine (2006). Les compétences à l’école. Apprentissage et évaluation. Bruxelles : De Boeck.
[22] Roegiers, X. (2004, 2e éd. 2010). L’école et l’évaluation. Bruxelles : De Boeck.
[23] Stufflebeam, D.L. (1980). L’évaluation en éducation et la prise de décision. Ottawa : N.H.P.
Published
2018-12-14
How to Cite
ABOUHANIFA, SAÏD. Pratiques ignorées dans le processus d’évaluation des compétences des élèves en mathématiques. The Journal of Quality in Education, [S.l.], v. 8, n. 12, p. 22, dec. 2018. ISSN 2028-1897. Available at: <http://journal.amaquen.org/index.php/joqie/article/view/165>. Date accessed: 18 july 2019.